Ouananiche

artiste audiovisuel

Radio - Vinylistik - Radio-Canada

Série de 7 reportages autour du monde du disque vinyle sous toutes ses formes, réalisée en 2007. L'épisode Vinyle Fétiche a gagné le Second Prix du Journalisme en Loisirs décerné par le Conseil Québécois du Loisir en 2008. Voici les liens de téléchargement :

Le disque vinyle a beaucoup plus que deux faces. Pour commencer notre série de zigzags dans le milieu des passionnés de la galette noire, je vous propose un grand écart historique : d'un pied l'invention du disque plat, de l'autre la naissance des DJs Hip-hop et leur appropriation des platines comme instrument de composition... chronologie avec Christian Lewis et Dominique Turmel.
 
Ton vinyle préféré est rayé ? cassé ? Ta cartouche ne joue plus que des cric-cracs ? Fais un don : tu as peut-être près de chez toi un créateur allumé que ces vieilleries inutiles intéresseront... pour faire de la musique !! Aiguilles tordues par Martin Tétrault et Esther Bourdages.
 
Le gros de la production vinyle actuelle est destiné aux DJs de musique dance, les labels spécialisés poussent dans le monde entier, proposant des disques formatés pour le mix... Être DJ c'est développer un rapport privilégié avec le vinyle, c'est le consommer, c'est le collectionner aussi, c'est le maltraiter et l'aimer profondément. Je suis allé demander à Selecta Firie et MC Tchata (Dubwise Sound System), DJ Mini, et Mike Stabba de me parler de leur rapport intime au disque noir, et de leur fidélité à l'heure du logiciel de mix MP3, des interfaces numériques à toucher vinyle comme Final Scratch... envie d'aller voir ailleurs ?
 
Le numérique en Amérique a laissé des nostalgiques qui continueront leur chemin dans son sillon analogique... fétichistes ? collectionneurs ? mélomanes ? audiophiles ? Ni l'un ni l'autre selon leurs dires... Cyr-Marc et Stéphane nous offre une virée dans leur passion.
 
Baby scratch, crab, scribble... Depuis l'invention du scratch, tout un arsenal de techniques, de matériel et de disques spécialisés ont été développés par les fanatiques de "witiwitiflow". Killa-Jewel et DJ Horg nous donnent les leçons de base de cette pratique musicale devenue incontournable.
 
Pourquoi et comment des magasins peuvent-ils encore être remplis de disques vinyle ? Quel est la clientèle de ces échoppes où l'on peut trouver parfois des 33 tours usagés à 200$ ? Pourquoi la valeur d'un disque change ? Direction rue Saint-Denis où je suis allé visiter Beatnick et Primitive pour jaser avec les boss du vinyle usagé. Alexandre Lemieux, manager des Georges Léningrade, fait le point sur la production de vinyles neufs et leur valeur en terme de "marketing"... et vous savez quoi ? Et bien le vinyle est décidément très à la mode.
 
Pour Dominique Bassal c'est une équation simple : le vinyle est un support définitivement désuet. Dans ce dernier épisode de Vinylistik, arguments irréfutables à l'appui, il détruit le mythe du "son chaleureux" du disque noir. Avis aux amateurs de données techniques, mais attention : ces propos pourraient choquer les oreilles nostalgiques et les publics émotifs...